Aller au contenu

Réservation en ligne : Hôtel VS OTA

Les OTA (online tourism Agency) et les hôtels sont deux mondes très différents, les premiers sont bien plus à l’aise en ligne alors que les seconds sont dans le concret et la gestion quotidienne de leurs affaires. Comme les OTA agissent essentiellement en amont au moment de la réservation, les hôtels subissent leur domination du marché.

 

OTALes OTA contrôlent environ les deux tiers de toutes les réservations en ligne, avec une augmentation de 0,8% par rapport à l’an dernier. En revanche la part totale des réservations en ligne des hôtels a diminuée de 0,8% depuis l’an dernier.

Sur le marché de l’OTA, les principales marques sont Expedia, Booking.com et Priceline qui contrôlent respectivement 28 %, 19% et 16% du marché. Le groupe Priceline (qui inclut booking.com) et Expedia estiment qu’ils couvriront 94% des réservations en ligne d’ici 2020.

En ce qui concerne le marché de l’hôtellerie, les marques les plus connues sont : Marriott International, Hilton Hotels et IHG qui contrôlent respectivement 26%, 17% et 15,5% du marché.

Mais pourquoi autant les réservations de chambres passent par les OTA?

La force de frappe des OTA par rapport aux hôtels est dû en grande partie par la différence d’investissement en marketing ou de communication. Alors que les OTA investissent 30 à 40% de leur revenu dans le marketing, les hôtels eux dépensent environ 6%. Cette différence significative explique pourquoi les clients pensent que les OTA ont des prix plus bas, tout simplement parce leur marketing est plus efficace.

Cela étant dit, les hôteliers ont tout de même quelques astuces inutilisées dans leur manche:

reservation hotel

  • Pour commencer, 50% des utilisateurs des OTA visitent le site officiel de l’hôtel avant de réserver, les hôtels peuvent donc utiliser cette opportunité pour capter les visiteurs des OTA et les convertir en acheteur.
  • Comme l’on pouvait s’en douter, la majorité des voyageurs (85%) estiment que le prix est le facteur le plus important quant au choix de l’hôtel. Ces derniers associent le prix le plus bas aux OTA.
    Afin d’être plus compétitifs, les hôteliers pourraient diminuer certains de leurs coûts opérationnels en investissant dans les technologies digitales afin d’être plus flexibles en matière de tarification.

 

En résumé, les hôteliers doivent profiter des OTA pendant les périodes nécessaires comme les basses saisons et le reste du temps, se concentrer sur la technologie et investir dans des campagnes marketing afin que les clients réservent directement sur leur site.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous

S’abonner à la newsletter