Aller au contenu

Les expériences immersives: on vous dit tout

Aujourd’hui, toucher le public avec des émotions est au centre de toutes les stratégies marketing, ainsi de nombreux outils de communication émotionnelle font surface. Les expériences immersives en font partie, et comme les consommateurs adorent…on vous en parle!

Les technologies des expériences immersives

Grâce à la réalité virtuelle, augmentée et mixte, les consommateurs sont placés dans un environnement artificiel. Le plus souvent, ils interagissent grâce à un casque et des capteurs de mouvements, ils se sentent physiquement immergés, grâce au numérique.
Les marques ont compris l’atout de la réalité augmentée et en tirent parti selon différents objectifs : team building, salons, expositions, réseaux sociaux, commerce, publicités.

Exemples réussis : The North Face et Peugeot

Grâce à la réalité virtuelle, The North Face fait vivre à ses clients une course de traineau. Les participants s’équipent d’un manteau de la marque, enfilent un casque, et expérimentent l’immersion. Diffusées ensuite sur les réseaux, les vidéos ont générés plus de cinq millions de vues.

Pour Peugeot, c’était plus d’un million et demi de vues sur YouTube grâce à leur expérience vidéo 360°. Ce film vous donne l’impression d’être dans une voiture de rallye au coté du pilote Sebastien Loeb. Des flèches vous permettent de voir sous tous les angles! La marque a diffusé des tours de rallye dans son nouveau modèle 3008 DKR sur ses réseaux sociaux.

Les expériences immersives dans le tourisme

De plus en plus d’institutions touristiques choisissent les expériences immersives pour faire voyager leurs participants dans le temps et dans l’espace. L’objectif ? Susciter des émotions et l’envie de se rendre sur place…

Thomas Cook, lançait en 2017 la campagne « Try Before You Fly ». La marque propose à ses clients de choisir leur prochaine destination grâce à la RV!

Les expériences immersives sont utiles non seulement à l’étape « avant-voyage », lorsqu’il faut choisir sa destination, mais aussi pendant en effet, placé aux endroits stratégiques (gare, office de tourisme, aéroport…), cet outil permet d’influencer le touriste sur son choix de visite. Les activités touristiques et culturelles intègrent aussi ces technologies pour améliorer leur offre, et ça match parfaitement!

Au château de Vaux-le-Vicomte par exemple, les visiteurs plongent dans une époque de l’histoire de France grâce à un casque audio et suivent un parcours sonore. Chuchotement, déplacements des personnages, portes qui claquent, bruit de vaisselle… tout est fait pour rendre la visite immersive.

L’Atelier des Lumières à Paris propose un « immersive show » : les visiteurs découvrent les œuvres projetées sur le sol et les murs. Les images bougent, et on entre dans l’univers artistique des œuvres.

A bruxelles aussi, les musées proposent de plus en plus d’expositions immersives. Exemple avec cette expo sur Claude Monet à la galerie Horta.

Ces technologies représentent un vrai soutien à l’offre touristique, et permettent d’aller un pas plus loin dans l’engagement du public visé : outil d’expression, avantage différentiel, nouveau service… Les opportunités numériques sont convaincantes, et l’avenir ouvrira encore le champs des possibles. 

Lire aussi: Les secrets des marques qui cartonnent, Le Tourisme Bienveillant, on en parle?, Les meilleurs podcasts voyage: une inspiration pour votre marketing touristique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Suivez-nous

S’abonner à la newsletter