Aller au contenu

Strokar Inside : le monde du street art au supermarché

Strokar Inside : le monde du street art au supermarché

Le rendez-vous culturel du moment à Bruxelles se passe à Strokar Inside : un lieu vivant, ambitieux et innovant qui reflète avec style notre société. Si vous n’étiez pas encore séduit par le monde du graffiti, vous allez l’être.

Strokar Inside: un concentré des artistes les plus influents du graffiti

L’ambition de Strokar Inside est d’encourager l’engagement des street artistes du monde entier dans leur travail innovant. En plus d’être une galerie d’art, le lieu accueillera des expositions, des évènements, des performances, une foire ou encore des activités éducatives. En bref, ça s’annonce vraiment bien!

Mais d’où vient l’idée d’un hub bruxellois du street art? Au départ, Strokar est une association à but non lucratif fondée en 2016 par Alexandra Lambert (CEO de Mad Brussels) et Fred Atax (reporter photo) qui pensent tout deux que Bruxelles s’est imposée comme une capitale cosmopolite et une plateforme mondiale de l’art contemporain. C’est ainsi qu’ils ont choisi la capitale belge pour y implanter un espace qui va refléter toutes ces valeurs et devenir une plateforme internationale des arts urbains : Strokar Inside. Et pas dans n’importe quel lieu! Ce nouveau « street-supermarché » a en effet pris place dans un ancien Delhaize de 5000m2, situé au coeur du quartier hypster d’Ixelles, sur la chaussée de Waterloo. En janvier 2018, Alexandra et Fred passent devant le supermarché alors fermé depuis un moment et constate que la vitrine est complètement taguée. Ils se sont dit : c’est là qu’on va le faire!

Strokar Inside : le monde du street art au supermarché

Des artistes du monde entier (60 au total) ont été invités à repeindre l’ancien Delhaize et à le transformer en un endroit unique. On retrouve des oeuvres des pionniers du graffiti US comme Cope 2 et T-Kid mais aussi les belges Denis Meyers, Jean-luc Moerman ou Djamel Oulkadi et encore d’autres artistes venu d’Italie, d’Espagne ou de France.

Chaque artiste s’est approprié un espace pour peindre des tableaux ou des fresques géantes sur les murs de l’ancien supermarché. Ils ont peint de manière totalement libre, en choisissant leurs fresques sans contraintes. L’ensemble offre un rendu impressionnant où l’on peut observer une réalisation dans presque chaque recoin. Tout à été investi par les street-artistes, même d’anciens objets appartenant encore au Delhaize comme une poubelle, une porte ou un interrupteur. La salle maitresse de Strokar Inside est sans doute l’ancien parking, complètement recouvert de peintures. Les lumières de couleurs ajoutent une touche irréelle à ce lieu. On se sent plongé dans le monde du graffiti, comme si le terrain de jeu des graffeurs que sont habituellement les rues s’était invité à l’intérieur de ce nouveau genre de galerie.

L’endroit comprend également un bar où les chaises et les tables peuvent être achetées!

Strokar Inside : le monde du street art au supermarché

Concrètement, c’est quoi le street art?

Selon la co-fondatrice de Strokar Inside, Alexandra Lambert, c’est « un art qui se passe dans la rue et qui rassemble plusieurs techniques et courants différents comme les pochoirs, le graff, le vandal, des installations, etc. Mais qui se passe toujours dans la rue! » (propos recueilli par la RTBF). Au début considéré comme du vandalisme, cela fait maintenant plus de dix ans que le street art ou art urbain a sa place dans les musées et les galeries. La valeur de cet art a été reconnue, d’abord aux Etats-Unis où il est né, et ensuite vers chez nous. Les street artistes s’emparent des rues pour exprimer leur art et communiquer avec leur public, souvent en faisant référence aux thèmes socialement pertinents de l’actualité. Les espaces publics sont des médias très puissants car ils sont facilement accessibles et visibles par un large public.

Le supermarché du street art probablement éphémère

Pour le moment, les organisateurs de Strokar Inside ne savent pas répondre à la question de la date de fin de l’évènement. En effet, le concept a été accepté par le propriétaire du bâtiment, mais d’autres projets sont peut être à prévoir pour l’avenir comme la réhabilitation du lieu en logements. Nous ne savons donc pas combien de temps le hub des arts urbains existera, même si Alexandra et Fred espèrent y rester le plus longtemps possible, au moins 1 an. En tout cas, on vous conseille de vous y rendre avant la fin, ou avant une transformation future! D’autres artistes seront invités et, comme dans la rue, ils recouvriront les fresques des précédents. Le street art, c’est aussi la beauté de l’éphémère et de la transformation continue.

Strokar Inside : le monde du street art au supermarché

Strokar Inside : le monde du street art au supermarché

Strokar Inside : le monde du street art au supermarché

Informations pratiques

Strokar Inside
Chaussée de Waterloo 569, 1050 Bruxelles
Ouvert du mercredi au dimanche de 11h à 18h30
Tarifs : plein 8€ / réduit 5€

Lire aussi : Pourquoi faut-il absolument visiter Kanal Pompidou à Bruxelles? , De l’art du sol au plafond: l’Atelier des Lumières

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

S’abonner à la newsletter